PAUL

EVANS

Paul Evans (américain, né le 20 mai 1931 – mort le 7 mars 1987) est à la fois concepteur de mobilier et sculpteur. Né à Newtown en Pennsylvanie, il étudie la sculpture et l’orfèvrerie dans de nombreuses institutions telles que l’institut du textile de Philadelphie, l’institut de technologie à Rochester et l’école des artisans américains de Rochester dans l’état de New York. En 1952, il étudie à l’académie d’art de Cranbrook dans le Michigan puis déménage à New Hope en Pennsylvanie pour travailler avec son mentor Phillip Loyd Powell qui a étudié sous l’égide de George Nakashima. Ensemble, ils montent un partenariat et une entreprise créative. Alors que Powell travaille le bois, le matériau de prédilection d’Evans est le métal.

Connu pour ses contributions au design de mobilier américain, au mouvement artisanal américain des années 1970 et pour son travail avec le fabricant Directional Furniture, Evans commence d’abord à fabriquer des coffres en cuivre puis des cabinets en acier dans les années 1950. En 1961, Evans et Powell organise une exposition au musée de l’artisanat contemporain de New York, aujourd’hui devenu le musée des arts et du design. En 1964, Evans devient le concepteur pour Directional Furniture et présente plusieurs séries de lignes de mobilier, dont Argente et sa célèbre série Cityscapes. Il améliore ses techniques et en adapte certaines à partir de l’industrie de construction navale pour produire des pièces à grande échelle. Dans les années 1970, au plus fort de sa production, Evans livre près de 400 pièces par semaine à New York City.

En 1981, Evans quitte Directional Furniture et ouvre son propre atelier à New York City. Malheureusement, en raison de l’évolution des goûts et de ventes en baisse, Evans est contraint de fermer et il prend sa retraite en 1987. Il meurt à l’âge de 56 ans à Nantucket dans le Massachussetts, au deuxième jour de sa retraite.